Les collections

Mazda dévoilera un véhicule tout électrique en 2020

Mazda dévoilera un véhicule tout électrique en 2020

Mazda fait enfin un pas dans l'espace de la voiture électrique.

Avec des réglementations européennes strictes sur les émissions à respecter, le constructeur automobile est sur le point de lancer de nouveaux véhicules visant à minimiser leur CO2 production au cours des prochaines années.

Le PDG Akira Marumoto a déclaré Actualités automobile Europe dans une interview que la société dévoilera un véhicule électrique en 2020, ainsi que des modèles hybrides rechargeables en 2021 et 2022.

CONNEXES: TOYOTA ET PANASONIC UNISSENT leurs forces pour fabriquer des batteries EV

Atteindre des objectifs d'émissions plus stricts

Lorsqu'on lui a demandé comment Mazda atteindrait des objectifs d'émissions plus sévères en Europe en 2020 et 2021, Marumoto a révélé:

"... le premier véhicule électrique à batterie Mazda arrivera sur le marché l'année prochaine. Enfin, nous introduirons des modèles hybrides rechargeables à partir de 2021 ou 2022. Nous finirons donc par atteindre l'objectif, même si nous aurons quelques difficultés en 2020. "

Mazda a eu un dossier un peu turbulent avec des objectifs d'émissions.

En 2016, la société a affirmé qu'elle vendrait un véhicule électrique d'ici 2019. Un partenariat a ensuite été annoncé avec Toyota pour développer des véhicules électriques. Les questions sur les progrès de Mazda sur les véhicules électriques depuis lors, cependant, ont largement été accueillies par un silence radio.

Bien que Marumoto ait déclaré que le partenariat avec Toyota était toujours d'actualité, il a précisé que le nouvel EV de Mazda ne serait pas le résultat de la collaboration.

Le nouveau modèle sera construit sur «une architecture Mazda en 2020», a-t-il déclaré dans le Actualités automobile Europe entretien.

Détails rares

Très peu de détails ont été révélés sur les voitures à venir, la conversation ayant été principalement reprise par des discussions sur les émissions.

Tout ce que nous savons, c'est que la main du constructeur automobile a peut-être été légèrement contrainte par le resserrement de l'UE de ses objectifs d'émissions.

Avec le CO de Mazda2 la production étant bien au-dessus de ce qu'elle devrait être d'ici 2021; s'il ne réduit pas considérablement les émissions, il devra soit se mettre en commun avec un autre constructeur pour réduire les émissions (comme Tesla ou Fiat), soit payer de lourdes amendes le moment venu.

Le constructeur espère atteindre ses objectifs avec sa nouvelle gamme de véhicules électriques dès l'année prochaine.


Voir la vidéo: Essai dune voiture électrique: le Mazda MX-30 (Décembre 2021).